Ce diaporama nécessite JavaScript.

Voici donc les bouquins qui vont se faire dévorer ces prochaines semaines. Pour tout vous dire, j’ai pris un peu de retard sur la pile précédente car deux lectures se sont invitées en cours de route, Top 10 (il ne me reste que la préquelle Forty-Nine à lire, soit les toutes dernières pages sur les 650 et des poussières) ainsi que Descender vol.1 – Tin Stars… du coup, le Cryptonomicon T1 a bénéficié d’un sursit de courte durée puisque le voilà à nouveau dans l’arène aux côtés du Cercle de Farthing (de Jo Walton, 40 pages et quelques lues ce matin et qui sont assez sympas jusque-là. J’ai fait le choix personnel d’acheter pas mal de livres en version traduite, alors que je suis capable de lire l’anglais et que j’aime ça, par soutient aux petites et moyennes maisons d’édition françaises qui galèrent pas mal pour survivre mais je pense que celui-ci doit être très abordable en VO pour ceux qui voudraient lire en anglais… et moins sûrement moins cher, comme pas mal de livres non traduits), La nuit du renard (un classique de Mary Higgins Clark, parce que ça faisait bien longtemps que je n’avais pas lu de MHC), Underwater (je ne lis pas énormément de mangas, je commence tout juste à me replonger dans ce genre… je pense qu’avec l’auteure des excellents Mushishi, Yuki Urushibara, je ne prends pas trop de risques. En plus, la série sera complète en deux tomes)

 

Et maintenant, place aux quatrièmes de couvertures (bien plus intéressants que mes babillages) :

# Le cercle de Farthing (Editeur : Denoël)

Huit ans après que «la paix dans l’honneur» a été signée entre l’Angleterre et l’Allemagne, les membres du groupe de Farthing, à l’origine de l’éviction de Churchill et du traité qui a suivi, fin 1941, se réunissent au domaine Eversley pour le week-end. Bien qu’elle se soit mariée avec un Juif, ce qui lui vaut d’habitude d’être tenue à l’écart, Lucy Kahn, née Eversley, fait partie des invités. Les festivités sont vite interrompues par le meurtre de Sir James Thirkie, le principal artisan de la paix avec Adolf Hitler. Sur son cadavre a été laissée en évidence l’étoile jaune de David Kahn. Un meurtre a eu lieu à Farthing et un coupable tout désigné se trouvait sur les lieux du crime. Convaincue de l’innocence de son mari, Lucy trouvera dans le policier chargé de l’enquête, Peter Antony Carmichael, un allié. Mais pourront-ils ensemble infléchir la trajectoire d’un Empire britannique près de verser dans la folie et la haine?

# La nuit du renard (Editeur : Le Livre de Poche)

Ronald Thompson doit mourir sur la chaise électrique. Témoin terrorisé, le petit Neil a affirmé, au cours du procès, le reconnaître comme le meurtrier de sa mère. Mais Ronald a toujours clamé son innocence. À quelques heures de la sentence, l’enfant est enlevé avec une jeune journaliste amie de son père, par un déséquilibré qui se fait appeler Renard. Il les séquestre dans la gare centrale de New York. Le kidnappeur menace de faire sauter une bombe au moment précis où le condamné sera exécuté. Existe-t-il un lien entre ces deux terribles faits divers ? Un innocent va-t-il payer pour le crime d’un autre ? Une course contre la montre s’est engagée…

# Top 10, l’intégrale (Editeur : Urban Comics)

Neopolis n’est pas une métropole comme les autres : ses habitants sont tous des surhommes, du plombier au maire, en passant par les chauffeurs de taxis et les avocats. Dans cette cité futuriste où les forces les plus obscures agissent en secret, la loi et l’ordre sont le quotidien des agents du commissariat du 10e district surnommé « Top10 ». Voici leurs histoires. (contient : Top 10 #1-12, ABC 80-page Giant, Smax #1-5, The Forty-Niners )

# Underwater (Editeur : Ki-oon)

Par un été étouffant, alors que d’importantes restrictions d’eau frappent le Japon, la jeune Chinami s’évanouit pendant un entraînement d’athlétisme. Mais lorsque la collégienne se réveille, elle se trouve sur les berges idylliques d’une rivière aux eaux cristallines.

Autour d’elle, un village paisible, où seuls vivent encore un vieil homme et un petit garçon. Ce lieu mystérieux, qui lui semble étrangement familier, va petit à petit lui livrer ses nombreux secrets…

# Le code Enigma (Editeur : Le Le Livre de Poche)

Du passé mystérieux de la Seconde Guerre mondiale à l’avenir proche des réseaux tout-puissants et omniprésents, une constante : la cryptographie, qui permet de chiffrer les messages les plus secrets. Est-il toujours possible de briser un code ? Ou bien faut-il recourir à des moyens… plus directs ? Après Le Samouraï virtuel et L’Age de diamant (prix Hugo 1997), publiés dans la même collection, Neal Stephenson nous propose avec Le Code Enigma, premier volet de la trilogie Cryptonomicon, un technothriller haletant, à la lisière du roman d’espionnage, de la science-fiction et de l’uchronie. Un livre d’une verve éblouissante, qui est en train de devenir un texte culte aux Etats-Unis.


e.l.n.z – Alex Vauxhey

Publicités